Les crises sanitaires et des puces n’ont pas affecté un marché des smartphones qui se porte bien, à en juger par le chiffre d’affaires généré en 2021 par les entreprises du secteur. Selon les données compilées par Counter Point Research, actualisées au quatrième trimestre 2021, le chiffre d’affaires total a atteint la barre des 448 milliards de dollars, en hausse de 7 % sur un an.

Au quatrième trimestre 2021, l’augmentation du chiffre d’affaires total sur une base trimestrielle était de 20 % – ce qui est en partie prévisible étant donné que cette période de l’année est propice aux achats, tant pour le renouvellement des offres que pour les inévitables achats de Noël. Ces résultats sont d’autant plus remarquables si on les compare à ceux des années précédentes et si l’on considère que les deux crises mentionnées au début ont conditionné la possibilité de satisfaire pleinement la demande.

Prix de vente moyen

Le prix de vente moyen des smartphones en 2021 était de 322 dollars, soit 12 % de plus que l’année précédente. Cela s’explique en partie par les smartphones 5G, qui ont généré plus de 40 % des ventes totales en 2021.

Par nécessité, ils sont plus chers que les modèles 4G et sont devenus plus populaires : sur les marchés émergents (Inde, Asie du Sud-Est, pays d’Amérique latine et Europe centrale) grâce aux grandes marques chinoises (Xiaomi, Vivo et Oppo) et sur les marchés matures avec Apple et sa gamme d’iPhone 13.

Un marché aux mains des plus puissants

Le marché mondial des smartphones est en pleine croissance, mais il est concentré entre les mains de quelques-uns. Il suffit de considérer qui est responsable des 448 milliards de dollars susmentionnés : cinq marques ont généré 375 milliards de dollars, toutes les autres ensemble ont produit 73 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires 2021 des cinq premières entreprises du secteur est structuré comme suit (l’évolution en glissement annuel est indiquée entre parenthèses) :

  • Apple, 196 milliards de dollars (+35%) ;
  • Samsung, 72 milliards de dollars (+11%) ;
  • Oppo (y compris la marque OnePlus à partir du T3 3021), 37 milliards de dollars (+47%) ;
  • Xiaomi, 36 milliards de dollars (+49%) ;
  • Vivo, 34 milliards de dollars (+43%).

Comment se porte les finances des consommateurs ?

L’augmentation susmentionnée du prix de vente moyen des smartphones fournit déjà une base pour répondre à cette question. Ce qui mérite réflexion, c’est que certains OEM ont également augmenté les prix des produits d’entrée et de milieu de gamme. Dans ces cas, ce n’est pas, ou pas seulement, la connectivité 5G qui fait grimper les prix, mais aussi la rareté des composants et les coûts associés à la vente du produit – comme les frais de transport.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.