Après une année 2021 particulièrement difficile en termes de prix et de disponibilité, le marché des cartes graphiques se prépare à une année tout aussi “difficile”. D’une part, il verra les débuts des cartes graphiques AMD et NVDIA de nouvelle génération, et d’autre part, devra faire face au mécontentement général des utilisateurs qui attendent impatiemment que la situation revienne à la normale.

Dans ce contexte, où les prix sont désormais “indicatifs”, les GPU de nouvelle génération sont très attendus car ils devraient permettre un saut générationnel net par rapport aux produits actuellement sur le marché (voir RTX 3000 et Radeon RX 6000). Les deux géants, ainsi qu’Intel, qui devrait faire ses débuts cette année avec la nouvelle série de GPU dédiés Arc, s’appuieront sur le nœud de fabrication TSMC 5 nm, respectivement pour les GPU Ada Lovelace (RTX 4000) et Navi 30 – RDNA3 (Radeon 7000), ainsi que des mémoires graphiques bien plus puissantes que les actuelles.

SK Hynix HBM3 en approche

Nous aurons peut-être quelques indications à ce sujet lors de la prochaine édition de l’ISSCC 2022, qui se tiendra virtuellement du 19 au 26 février. A cette occasion, SK Hynix présentera les nouvelles mémoires HBM3 – déjà anticipées en octobre dernier – et, plus intéressant, les mémoires GDDR6 de deuxième génération avec des vitesses allant jusqu’à 27Gbps.

Les HBM3 de SK Hynix sont également intéressantes, mais elles ne sont pas destinées au marché grand public et ne diffèrent pas beaucoup de ceux vues à l’automne. Les données divulguées montrent que la dernière incarnation des puces HBM3 sera légèrement plus rapide que ce qui avait été initialement annoncé ; plus précisément, nous parlons de mémoires d’une capacité maximale de 24 Go et d’un débit de 7 Gbps (les anciennes s’arrêtaient à 6,4 Gbps) qui, sur des BUS de 1 024 bits, garantissent une bande passante de 896 Go/s.

En plus d’un débit de 27 Gbps, de nouvelles fonctionnalités telles que Merged-MUX TX, Optimized WCK Operation et Alternative Data-Bus se retrouveront sur la prochaine génération de GDDR6, ou GDDR6+ comme Samsung les appelle, plus ” grand public ” ; SK Hynix devrait suivre Samsung en termes de configuration de die (16 Gb), qui, rappelons-le, n’a pour l’instant parlé que de GDDR6+ 24Gbps. Ce type de VRAM est susceptible d’être utilisé dans des produits haut de gamme ; on ne sait pas encore s’il remplacera le GGDR6X dans le GeForce RTX 30 haut de gamme, mais les hypothèses sont là (sauf nouvelles de Micron).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.