Contrairement à ce qui a été affirmé ces dernières semaines, Meta aurait changé d’avis concernant ses dispositifs de réalité virtuelle et augmentée.

Selon The Information, qui cite des personnes ayant connaissance de la situation, la société mère de Facebook a définitivement abandonné l’idée de créer de toutes pièces son propre système d’exploitation AR/VR et a décidé de dissoudre l’équipe de développement de plus de 300 employés qui travaillait sur le projet, dont le nom de code est XROS, depuis environ quatre ans.

Les employés de ce projet seraient transférés vers d’autres tâches internes, notamment le développement de lunettes AR, de visières VR Quest et d’autres technologies XR impliquant le suivi des mains et des yeux par vision informatique.

Fin du projet XROS ?

En janvier dernier, des rumeurs ont circulé selon lesquelles Meta avait annulé le projet “XROS” sur lequel l’équipe travaillait (XR est un terme utilisé pour désigner à la fois la réalité augmentée et la réalité virtuelle). Après l’annonce de cette nouvelle, le vice-président de Reality Labs, Gabriel Aul, a tweeté que l’équipe était au contraire “en pleine croissance” et que la société “travaillait toujours sur un système d’exploitation hautement spécialisé“.

Oculus VR, son célèbre casque VR, a jusqu’à présent été basé sur le système d’exploitation Android de Google et devrait continuer à l’être à l’avenir. Il est probable que la société de Zuckerberg a réalisé que ce qu’offre Android aujourd’hui est toujours supérieur à tout autre système d’exploitation propriétaire, et peut-être que les prochaines lunettes AR dont on parle (Project Aria) reposeront également sur cette plateforme.

Selon ses résultats trimestriels, la division VR de Meta a augmenté ses revenus au dernier trimestre, mais aussi ses pertes, qui sont beaucoup plus élevées : 3,3 milliards de dollars contre 877 millions de dollars (à la même période l’année dernière, les chiffres étaient respectivement de 2,09 milliards de dollars et de 717 millions de dollars). En bref, l’entreprise est toujours dans le rouge, et démontre une fois de plus qu’il s’agit d’un investissement à long terme pour le moment.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.