Le Dimensity 1300 n’est pas nouveau, tout simplement parce que la société taïwanaise l’avait mentionné lors du dernier Mobile World Congress, mais en fait, à cette occasion, l’accent avait été mis sur les Dimensity 8000 et 8100, ne réservant que quelques mots pour le Dimensity 1300. MediaTek a maintenant rendu la nouvelle puce officielle, donnant à la communauté des passionnés une chance d’en savoir plus sur ses caractéristiques.

Continuité technique

Dimensity 1300 est le successeur de la puce qui est apparue sur plusieurs smartphones, dont le plus connu est probablement le OnePlus Nord 2, sur lequel elle a montré un équilibre appréciable entre performance et efficacité énergétique. Le Dimensity 1300 fera de même, offrant aux fabricants et au marché une architecture 1+3+4 identique à son prédécesseur en termes de composition et de fréquences maximales :

  • 1x Ultra Core Cortex-A78 jusqu’à 3 GHz ;
  • 3x Super Core Cortex-A78 jusqu’à 2,6 GHz ;
  • 4x Efficiency Core Cortex-A55 jusqu’à 2 GHz.

Le GPU à 9 cœurs Arm, le même Mali-G77 MC9 utilisé dans le Dimensity 1200, et le processus de production TSMC à 6 nanomètres, également nouveau, complètent le tableau. En bref, les principales spécifications techniques et celles qui restent habituellement un peu dans l’ombre entre les Dimensity 1300 et 1200 sont exactement les mêmes, et il faut très peu de temps pour s’en rendre compte en plaçant côte à côte les détails techniques des deux puces publiés par MediaTek sur son portail.

D’autres news en approchent

Mais les détails techniques ne disent pas tout, et en fait les nouvelles fonctionnalités réservées par MediaTek au nouveau Dimensity 1300 sont ” cachées “. La société affirme avoir optimisé ses capacités d’intelligence artificielle et met en avant la technologie HyperEngine 5.0 (3.0 sur le Dimensity 1200) qui “offre une suite complète d’optimisations de jeu telles que AI-VRS, Wi-Fi/Bluetooth Hybrid 2.0, ainsi que la réduction de la latence des casques sans fil avec la technologie Dual-Link True Wireless Stereo Audio”.

MediaTek parle d’une amélioration des performances dans des conditions difficiles, généralement la nuit, ainsi que d’un HDR plus efficace, plus la prise de vue 4K HDR Staggered, une technique qui fusionne trois flux vidéo avec des valeurs d’exposition différentes pour obtenir “une gamme dynamique 40 % plus riche qu’une capture 4K HDR standard“.

Bref, les améliorations par rapport à la génération précédente sont là, même si sur le papier elles ne semblent pas capables de changer l’expérience offerte par l’excellent prédécesseur. Après tout, on ne peut pas changer une équipe qui gagne, n’est-ce pas ? Nous le verrons bientôt sur le OnePlus Nord 2T.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.