Le marché mondial des fournisseurs de processeurs pour smartphones a un nouveau leader. Selon le cabinet d’analystes Omdia, MediaTek a dépassé Qualcomm pour atteindre 351,8 millions d’unités expédiées aux équipementiers au cours de l’année 2020, en forte hausse par rapport aux 238 millions de l’année précédente. Une croissance de 47,8% sur un an qui permet au constructeur taïwanais d’atteindre une part de marché de 27,2% contre 17,2% en 2019.

Ces données confirment ce qui avait déjà été mis en évidence en décembre dernier par Counterpoint Research concernant le troisième trimestre de 2020. Dans ce cas, MediaTek avait dépassé Qualcomm pour la première fois, obtenant une part de marché de 31% contre 29% pour l’entreprise américaine.

Pour permettre cette étape importante pour MediaTek, Xiaomi est certainement devenu son principal client au cours de l’année en expédiant pas moins de 63,7 millions de smartphones basés sur ses processeurs, en hausse de 223,3 % par rapport à l’année précédente. En 2019. en fait, n’avait été “que” de 19,7 millions d’unités.

Oppo était le deuxième client le plus important avec 55,3 millions de smartphones avec processeur MediaTek expédiés en 2020 (contre 46,3 millions en 2019), un montant qui passe à 83,19 millions en ajoutant également Realme. La troisième place est occupée par Samsung, qui, d’une année sur l’autre, a enregistré une augmentation de 254,5 % pour atteindre 43,3 millions d’unités livrées.

Une année 2021 en croissance

En ce qui concerne 2021, Omdia s’attend à une nouvelle croissance pour MediaTek également grâce aux nouvelles commandes provenant de Honor et Huawei qui, suite à l’interdiction imposée par le gouvernement américain, mettront fin à la production de processeurs HiSilicon pour commencer à utiliser des processeurs MediaTek.

Après la pandémie, selon l’analyste Zaker Li d’Omdia, le marché des smartphones n’a commencé à se redresser qu’au cours du second semestre de l’année, favorisant principalement les appareils bas de gamme et moyen/bas de gamme. Dans ces segments de marché, MediaTek représentait une alternative moins chère que Qualcomm, ce qui lui a permis de se développer de manière significative.

MediaTek, cependant, vise également le haut de gamme du marché. Elle l’avait annoncé à la fin de l’année dernière et a commencé à le mettre en pratique avec l’annonce des nouveaux Dimensity 1200 et 1100, ses premiers SoC réalisés avec un procédé de fabrication en 6 nm et dotés d’un modem 5G intégré prenant en charge les modes SA et NSA. Dans les semaines suivantes, elle a également annoncé le nouveau M80, un modem 5G prenant en charge les ondes millimétriques (mmWave). Le Dimensity 2000 à 5 nm devrait également arriver en 2022.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.