Apple a réalisé un très bon deuxième trimestre fiscal, malgré toutes les difficultés liées à des facteurs contingents (crise des puces et pandémie), mais n’a pas donné un aperçu des résultats du prochain trimestre, qui sera marqué par le lancement de la nouvelle ligne de smartphones iPhone 13. Lors de la rencontre habituelle avec les investisseurs, qui s’est tenue en marge de l’annonce des données financières, Tim Cook a évoqué l’un des sujets les plus brûlants, la pénurie de composants et les effets que cette circonstance pourrait avoir sur la future production de la société de Cupertino.

La bonne nouvelle est que cette année, Apple – contrairement à l’année dernière – n’a pas explicitement parlé de retarder le lancement des nouveaux iPhones de quelques semaines par rapport au calendrier traditionnel de septembre. Pour l’instant, tout se déroule donc comme prévu, du moins en ce qui concerne le dévoilement.

Des difficultés d’approvisionnement

Toutefois, le numéro un d’Apple a admis que l’entreprise connaît effectivement des difficultés d’approvisionnement, qui sont essentiellement du même type que celles auxquelles d’autres entreprises sont confrontées en ce moment.

La situation est atténuée par le fait qu’Apple, a poursuivi M. Cook, a développé des conceptions de puces plus avancées, de sorte qu’elle opère dans un secteur où il y a moins de concurrence pour certains composants. Néanmoins, le PDG admet qu’Apple est confronté à certaines pénuries de composants. Il n’est pas encore possible de savoir précisément comment cela affectera la production future de l’iPhone (et des autres appareils Apple). L’hypothèse selon laquelle les stocks seront limités est possible, mais n’est pas explicitement confirmée.

La direction ne peut pas non plus le prévoir, affirmant qu’elle analysera les tendances du marché trimestre par trimestre et apportera les corrections appropriées pour limiter les effets néfastes sur la production. Des sources non officielles indiquent qu’Apple pourrait déjà avoir stocké des puces A15 pour l’iPhone et d’autres iDevices qui partagent le SoC avec les smartphones d’Apple.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.