Google Fit est arrivé sur le Play Store en 2014 et a mis cinq ans pour atteindre 50 millions de téléchargements, mais seulement deux ans pour atteindre 100 millions. Il s’agit certainement d’une étape importante pour une application qui n’avait jamais donné l’impression d’être particulièrement pertinente pour la société de Mountain View.

En 2018, alors qu’il semblait que Google s’était complètement désintéressé de son application qui sert de hub de collecte de données pour le suivi de l’activité physique, de façon presque inattendue est arrivée une refonte complète qui l’a remise au niveau des autres apps, notamment en termes de design.

Des nouveautés et une refonte graphique appréciées

Cette transition a toutefois entraîné la perte de certaines fonctionnalités, que Google réintègre peu à peu, tout en ajoutant de nouvelles fonctions et options. En plus du suivi des séances d’entraînement, des pas et de la fréquence cardiaque via des dispositifs portables, une option permettant de mesurer la fréquence cardiaque et le rythme respiratoire via l’appareil photo du Google Pixel est également arrivée récemment. En juillet 2021, il y a également eu une autre refonte graphique mineure concernant les statistiques ainsi qu’une amélioration du calcul de certains paramètres, notamment la distance cumulée et les calories brûlées.

Au début de l’année, Google a finalisé l’acquisition de Fitbit, qui, à son tour, dispose de sa propre application pour suivre toutes les informations recueillies par ses wearables. Il est probable que Google décide de fusionner ces apps à l’avenir, en espérant que le résultat ne sera pas décevant.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.