Le premier SoC propriétaire de Google pourrait déjà faire ses débuts sur le Pixel 6 : nos collègues de 9to5google en sont convaincus, citant des sources internes bien informées. Les indiscrétions sur le SoC personnalisé se poursuivent depuis plus d’un an : code CS101, nom du projet Whitechapel et un partenaire exceptionnel dans le développement, à savoir Samsung. La puce devrait être utilisée à la fois sur les smartphones et les Chromebook, permettant ainsi à Google de répliquer la stratégie d’Apple.

Toujours dans le passé, il a également été question d’une possible structure du CPU : huit cœurs, avec deux Arm Cortex-A78, deux Cortex-A76 et quatre Cortex-A55. Le GPU serait plutôt un Mali standard d’Arm. En prenant comme référence les leaders actuels du secteur (secteur Android, bien sûr) Snapdragon 888 et Exynos 2100, la puce GS101 (GS = Google Silicon ?) pourrait être placée dans le haut de gamme, mais on sait que Google a tendance à ne pas suivre les diktats des autres acteurs, et à conduire l’innovation dans des directions imprévisibles.

Vers un contrôle totale de la chaîne

Étant donné qu’il est le principal développeur d’Android, Google est le seul à pouvoir exercer un contrôle vertical complet sur le matériel et les logiciels de ses appareils, comme le fait Apple. Mais c’est un exploit très difficile à réaliser, d’autant plus que nous parlons d’un secteur, celui des transformateurs, qui est extrêmement complexe et qui nécessite beaucoup de temps et de grands talents pour exceller. Apple, en bref, est dans le jeu depuis bien plus longtemps.

Quoi qu’il en soit, Whitechapel devrait être monté sur une plate-forme matérielle connue sous le nom de Slider. Nous avons déjà vu des associations indubitables (au niveau du code Android, pour être clair) de Slider à Raven et Oriole, qui devraient être les noms de code de deux smartphones Google en développement (probablement l’un est le Pixel 5a, l’autre le Pixel 6, précisément). La puce devrait être fabriquée, précisément, par Samsung, en profitant du processus de production en 5 nm.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.