Selon un rapport du journal coréen The Elec, Samsung a reporté la production des téléviseurs MicroLED de 89 pouces, l’une des nouvelles coupes annoncées cette année au CES de Las Vegas. Le géant coréen avait initialement prévu de commencer la production en mai et de la combiner avec le 101 pouces. Des sources de The Elec affirment que le calendrier a changé : la production du MicroLED de 89 pouces commencera au troisième trimestre, tandis qu’une date n’a pas encore été fixée pour le 101 pouces.

En revanche, le modèle de 99 pouces, qui avait été annoncé l’année dernière puis reporté à plusieurs reprises, semble être en route. Bien que ce modèle ait dû surmonter un certain nombre de difficultés liées aux coûts et aux rendements de production, il partage la même technologie que le 110″ lancé en 2022. La différence avec les téléviseurs MicroLED de 2022 réside dans l’utilisation de circuits imprimés (PCB), qui, sur les nouveaux 89″, 101″ et 114″, seront remplacés par des TFT LTPS (Low-Temperature Polycrystalline Silicon) basés sur un substrat en verre.

La complexité de production des écrans MicroLED

Les TFT LTPS permettent de contrôler individuellement les circuits qui pilotent les LED microscopiques, même sur des écrans plus petits, ce qui permet d’obtenir une résolution plus élevée, en l’occurrence l’Ultra HD, même sur des diagonales plus petites. Pour y parvenir, des modifications ont également été apportées aux puces qui intègrent les LED : la taille de ces composants est passée de 75 x 125 micromètres sur les modèles 99″ et 110″ à 34 x 85 micromètres sur le MicroLED 89″.

Pour mieux comprendre la complexité de la production d’un tel téléviseur, il suffit de considérer que pour produire le MicroLED de 89 pouces, environ 11,3 millions de puces LED, chacune distante de 0,44 millimètre des autres, doivent être transférées sur le substrat TFT LTPS. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la production reste problématique et limitée, avec un impact direct sur les prix, qui sont actuellement totalement hors de portée de l’utilisateur moyen.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.