Les rumeurs concernant la gamme Galaxy S22 que Samsung annoncera dans quelques mois, probablement en février prochain, peut-être juste avant le Mobile World Congress de Barcelone, continuent d’affluer.

Ces derniers jours, nous avons tout lu et tout vu : nous savons maintenant qu’il y aura trois modèles, comme d’habitude, que le Galaxy S22 et le Galaxy S22 + auront une apparence très similaire à celle des modèles actuels et nous sommes presque sûrs, au vu des premières images réelles, que le Galaxy S22 Ultra sera pratiquement un Galaxy Note, même dans son design, avec un logement pour le S Pen.

La dernière rumeur en date est toutefois assez intéressante et concerne l’un des motifs de discussion qui arrivent ponctuellement au début de chaque gamme Galaxy S depuis quelques années : le processeur.

Exynos ou Snapdragon ?

Depuis quelque temps, Samsung a décidé de diversifier le processeur utilisé dans le Galaxy S en fonction du marché. D’une part, il y a les Snapdragon de Qualcomm, qui sont principalement intégrés dans les modèles vendus aux États-Unis, au Canada, en Chine, au Japon et en Corée du Sud, et d’autre part ses SoC Exynos pour les modèles vendus sur d’autres marchés internationaux, dont la France.

Cette décision a souvent révélé une “double âme” pour le Galaxy S qui, d’une année sur l’autre, a toujours donné lieu à des différences de performances, bien que minimes. Si avec les modèles des générations précédentes, les processeurs de Qualcomm ont toujours eu quelque chose en plus, on peut certainement dire que l’Exynos 2100 de la gamme Galaxy S21 a réussi à faire un peu mieux que le Snapdragon 888 de la société de San Diego.

Avec le Galaxy S22, cependant, ce “problème” pourrait ne pas exister du tout. Selon un ancien employé de Samsung, Super Roader, la société coréenne n’utilisera que les processeurs Snapdragon 898 de Qualcomm dans le monde entier, abandonnant ses processeurs Exynos. La raison en serait la pénurie de puces qui affecte l’ensemble du marché des semi-conducteurs depuis quelques mois.

Un leaker beaucoup plus pertinent, Ice Universe, est d’un avis différent. Selon Ice Universe, le processeur Exynos 2200 arrivera dans certains pays, mais sans préciser lesquels.

L’Exynos 2200 serait encore disponible dans certains pays

Super Roader affirme également que la production du nouvel Exynos 2200 s’est avérée assez difficile pour Samsung, qui n’a pas été en mesure de produire suffisamment de processeurs pour la sortie du nouveau Galaxy S22. Ces difficultés de production seraient également à l’origine du report du Galaxy S21 FE, dont l’arrivée est désormais prévue en janvier.

Les difficultés de production de l’Exynos 2200 sont également attribuées au GPU, qui, comme nous le savons, est produit en collaboration avec AMD et est basé pour la première fois dans le secteur mobile sur une architecture RDNA2 à 6 cœurs avec la technologie ray-tracing.

Si elle est confirmée, cette rumeur pourrait certainement générer du mécontentement chez ceux qui attendent cet Exynos 2200 qui, d’après les premiers benchmarks qui ont fuité, promet d’être très intéressant.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.