Samsung dévoilera ses premiers téléviseurs QD-OLED au CES 2022, qui se tiendra à Las Vegas du 5 au 8 janvier. La nouvelle vient de Business Korea et, bien qu’elle ne soit pas encore officielle, elle confirme toutes les rumeurs qui ont circulé ces derniers mois. En particulier depuis août dernier, lorsque Samsung Display a officialisé la nouvelle technologie QD-Display en lui consacrant une page sur son site web.

Quel que soit le nom choisi par Samsung Electronics (QD-OLED, QD-Display ou autre), il semble désormais certain que le géant coréen se lancera définitivement sur le marché des téléviseurs OLED, après avoir abandonné le projet axé sur les panneaux RVB qui avait abouti à la création de la série S9C en 2013. Depuis lors, seul LG Display a trouvé la technologie adaptée à la production de masse et fournit aujourd’hui ses panneaux à 20 marques dans le monde.

Des sources coréennes affirment que les QD-OLED seront dévoilés lors de l’événement First Look de Samsung, prévu avant le début du CES et déjà utilisé cette année pour annoncer la gamme Neo QLED avec Mini LED. La solution de Samsung est basée sur un hybride d’OLED et de Quantum Dot, d’où le nom QD-OLED ou QD-Display.

Comment ça marche ?

La technologie est basée sur des émetteurs organiques bleus capables de diffuser leur propre lumière. Comme avec les OLED WRGB de LG, il est donc possible de contrôler l’allumage et l’extinction de chaque pixel indépendamment. Outre la couche d’émetteur bleu, appelée “couche autoluminescente bleue”, il existe une “couche QD” contenant des points quantiques rouges et verts. Ces nanocristaux absorbent la lumière bleue et la convertissent, la renvoyant sous une forme plus pure pour les composantes rouge et verte. Le bleu est simplement transmis tel quel et ajouté au rouge et au vert pour former une triade RVB pour chaque pixel.

La structure décrite ci-dessus diffère sensiblement de celle des OLED WRGB de LG, qui sont basées sur des brevets acquis auprès de Kodak. Les panneaux TV WRGB sont composés d’un “sandwich” dans lequel divers émetteurs organiques de différentes couleurs sont utilisés ensemble pour obtenir une lumière blanche, qui passe ensuite à travers le filtre WRGB pour recréer toutes les composantes de la couleur (rouge, vert, bleu plus blanc).

La production de dalles QD-OLED s’effectue sur la ligne Q1 de l’usine de 8,5 Gen d’Asan en Corée du Sud. La capacité de production actuelle est estimée à environ 30 000 substrats de 2 200 x 2 500 millimètres par mois. A partir de chaque substrat, six panneaux de 55″ ou trois de 65″ peuvent être produits. Nous parlons donc d’une production maximale de 1 million de panneaux de 65 pouces par an ou de plus de 2 millions de panneaux de 55 pouces, sans tenir compte des inefficacités prévisibles en matière de performances qui accompagnent généralement l’arrivée de nouvelles technologies.

Attendons donc janvier, pour obtenir de amples informations.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.