Le marché des PC est plus fort que les pandémies et les pénuries de puces, et le premier trimestre a également enregistré des chiffres extrêmement positifs, poursuivant la tendance de l’année dernière.

Les données sont celles publiées par l’IDC, et elles photographient les conditions du secteur dans la période janvier-mars 2021. Les livraisons d’ordinateurs portables, de bureau et de stations de travail (donc pas les tablettes et les 2-en-1) ont augmenté dans cette période de 55,2% par rapport au premier trimestre 2020 grâce, oui, à la demande croissante, mais aussi à une valeur de départ (celle du premier trimestre de l’année dernière) qui avait été particulièrement négative en raison des premiers signes de la crise sanitaire sur l’économie mondiale.

Faire face aux problèmes de logistique

Des problèmes logistiques qui continuent d’affecter l’ensemble du secteur, avec des difficultés de transport – et récemment le blocage du canal de Suez – et une faible disponibilité des composants. Cela a inévitablement conduit à une augmentation substantielle du prix de vente moyen (ASP) des produits, mais cela n’a pas empêché le secteur de continuer à se développer.

Un chiffre extrêmement significatif peut être obtenu en comparant les livraisons de PC au premier trimestre 2021 à celles enregistrées au dernier trimestre de l’année dernière : -8%. À première vue, cela peut sembler un résultat négatif, une sonnette d’alarme, mais en réalité la valeur doit être interprétée correctement. Le premier trimestre de l’année est en effet historiquement la période de l’année où l’on enregistre la plus grande contraction, grâce aux fêtes de Noël du trimestre précédent et à un rebond négatif général dû aux caractéristiques intrinsèques du secteur.

Eh bien, ce -8% est le meilleur résultat depuis 2012 : il y a 9 ans, en effet, on enregistrait un -7,5% entre le 1er trimestre 2012 et le 4e trimestre 2011, et jamais une baisse aussi limitée n’avait été enregistrée. En bref, même dans les signes négatifs, il peut y avoir des indications que l’industrie vit un moment particulièrement prospère.

La croissance en deux points

  • 83,98 millions de PC livrés au 1er trimestre 2021 ;
  • une demande accrue de PC pour les jeux, le travail et les études.

Le premier trimestre 2020 a été particulièrement mauvais, en raison de l’apparition de l’épidémie (d’abord) et de la pandémie (ensuite).

Lenovo, leader du marché

Si l’on analyse les données par marque, on constate que Lenovo conserve sa position de leader du marché avec une part de 24,3 %, 20,4 millions de PC livrés et une croissance de 59,1 % en glissement annuel. L’entreprise chinoise est talonnée par HP qui, avec 19,2 millions d’appareils mis sur le marché, détient une part de 22,9%. Par rapport au premier trimestre de 2020, il a augmenté de 64,1 %.

Plus détaché est Dell avec 15,4% de part de marché (+23,4% Q1 2021-Q1 2020), ainsi qu’Apple qui détient 8% de part mais enregistre un prometteur +111,5% qui lui permet de dépasser Acer, désormais cinquième avec 7% de part.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.