Le marché mondial des appareils de maison connectée et intelligente continue de croître, atteignant 801,5 millions d’unités livrées l’année dernière. Selon la recherche Worldwide Quarterly Smart Home Device Tracker, réalisée par IDC, par rapport à 2019, il y a eu une augmentation de 4,5% avec des prévisions pour les cinq prochaines années décidément bien roses. Ce rapport s’ajoute à celui réalisé par le Tim Research Center selon lequel Le marché mondial du Smart Home atteindra une valeur de 110 milliards d’euros en 2023.

Evolution des priorités

La pandémie de Covid-19 a contraint de nombreuses personnes à rester à l’intérieur ces derniers mois, un confinement qui a néanmoins accéléré la numérisation et incité les consommateurs à accorder une plus grande priorité au confort, à la commodité et au divertissement, ce qui se traduit par l’achat de produits domotiques.

La croissance en 2020 est positive dans toutes les catégories d’appareils high-tech : appareils de streaming, enceintes intelligentes, dispositifs de sécurité et systèmes d’éclairage. IDC prévoit que les expéditions dépasseront 1,4 milliard en 2025, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 12,2 % pour les cinq prochaines années.

Les États-Unis, selon l’étude, seront le pays où le taux de croissance des expéditions sera le plus élevé au cours des prochaines années, soit 3,8 % avec plus de 451,3 millions d’unités en 2025. Elle est suivie par la Chine, qui dépassera les États-Unis d’ici la fin de 2024 avec un TCAC de 21,9 % sur cinq ans. Le Canada et l’Europe occidentale afficheront des taux de croissance sur cinq ans de 17,7 % et 14,7 %, respectivement. L’Inde et l’Amérique latine, en revanche, seront les pays sur lesquels Google et Amazon se concentreront le plus dans les années à venir.

Plus de divertissements et d’attention à la vie privée

En termes de produits, les loisirs vidéo représenteront 27,6 % de toutes les livraisons en 2025, grâce à la baisse des prix et à l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Viennent ensuite les dispositifs de surveillance et de sécurité, avec 21,2 % des expéditions. D’autre part, les enceintes connectées et intelligentes vont ralentir, surtout à mesure que le marché arrive à maturité.

Évidemment, il existe aussi des facteurs inhibiteurs de la croissance et de la diffusion des produits Smart Home. Avant tout, la vie privée. En fait, de nombreux utilisateurs ne sont pas enclins à avoir chez eux un produit qui écoute ou regarde en permanence les environnements. A cela s’ajoute une incertitude économique croissante, en plus des coûts initiaux.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.