Ceux qui envisagent d’acheter le nouvel iMac 24″ avec Apple Silicon M1, le considérant comme un remplacement de l’ancien iMac 21.5″, ont maintenant une raison de plus de procéder à l’achat, sachant que les performances ne décevront pas. Le nouvel iMac a en effet été soumis aux premiers benchmarks d’où ressort un résultat non pas imprévisible (le M1 a déjà fait ses preuves sur le terrain avec d’autres appareils Apple) mais tout de même très encourageant.

L’iMac 24″ avec M1 bat l’iMac 21,5″ avec processeur Intel Core i7 8700 et 32 Go de RAM DDR4, c’est-à-dire la proposition haut de gamme du modèle lancé début 2019. L’iMac 24″ M1 – qui utilise un processeur octa-core avec une fréquence de base de 3,2 GHz et 16 Go de RAM – obtient dans Geekbench un résultat de 1736 points en mono-cœur et 7429 points en multi-cœur.

Les résultats sont en ligne avec ceux de l’iPad Pro M1 et du Macbook Air M1, mais la progression par rapport à l’iMac 21,5″ i7 8700 est claire : ce modèle obtient en moyenne environ 1200 points en mono-cœur et 6400 en multi-cœur. Et bien sûr, l’écart se creuse encore plus si l’on prend en compte l’iMac 21,5 pouces en configuration de base avec le CPU Intel Core i3.

Pour résumer l’augmentation des performances en termes de pourcentage, l’iMac 24 pouces à un seul cœur est un peu moins de 80 % plus rapide que l’iMac 21,5 pouces avec i3 et plus de 40 % plus rapide que l’iMac 21,5 pouces avec Intel Core i7 8700 ; en multi-cœur, les augmentations sont de plus de 120 % et 16 %, respectivement.

En élargissant la comparaison pour inclure l’iMac 27 pouces avec processeur Intel Core i7 de 10e génération, d’autres données intéressantes apparaissent : l’iMac 27 pouces est environ 24 % plus rapide en multi-core, mais l’iMac 24 pouces M1 reprend le sceptre en performance single-core où il est environ 38 % plus rapide. Si l’on considère que l’iMac 24 M1 est censé remplacer le 21,5 pouces plutôt que l’iMac 27 pouces, on ne peut pas se plaindre. Le véritable défi de l’iMac 27″ sera probablement la prochaine génération de puces Apple Silicon, qui semblent être déjà entrées en production.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.