HarmonyOS, en l’état actuel des choses, est un fork d’Android : d’autre part, il aurait été absurde pour Huawei de jeter tout le travail effectué ces dernières années sur son EMUI, aujourd’hui en version 11. En fait, cela reste un premier pas important pour la marque vers un avenir d’indépendance vis-à-vis de Google : une transition rendue nécessaire par l’interdiction imposée par les États-Unis.

Avec HarmonyOS, Huawei dit vouloir développer une plateforme flexible, capable de s’adapter à différents types d’appareils, et donc de tenir ensemble toutes les pièces du futur écosystème. Les rumeurs concernant la première smartwatch équipée d’HarmonyOS remontent à l’été dernier, et parlaient même d’une arrivée en octobre : on sait que les choses ne se sont pas passées ainsi, et les dernières rumeurs indiquent désormais la première partie de 2021 comme possible fenêtre de lancement.

Huawei Watch 3 : arrivée en mai

De nouvelles informations nous parviennent de Chine : apparemment, la Huawei Watch 3 (à ne pas confondre avec la Samsung Galaxy Watch 3) sera présentée prochainement, déjà en mai, et inaugurera la version d’HarmonyOS conçue pour les smartwatches. Comme la Watch 2 l’a déjà fait, elle devrait également offrir un support pour l’eSIM, se présentant ainsi comme un appareil pouvant fonctionner à la fois en synergie avec le smartphone, et indépendamment, sans sacrifier aucune fonction.

Sur Twitter, d’ailleurs, le leaker RODENT950 a partagé une série de captures d’écran (ci-dessus) qui devraient montrer l’interface du nouveau système d’exploitation installé sur la Huawei Watch 3. Les différentes icônes confirment une série de fonctions classiques, allant du suivi du rythme cardiaque à celui du sommeil, en passant par les différentes fonctionnalités dédiées au fitness et au multimédia et au téléphone (dont ce qui semble être la possibilité de localiser votre smartphone).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.