D’accord : nous n’avons pas vu d’iMac Pro 27 pouces lors de l’événement Peek Performance de la semaine dernière, mais plutôt deux nouveaux produits appelés Mac Studio et Studio Display. Cependant, la disparition de l’ancien iMac 27 pouces de la boutique, associée aux rumeurs d’un lancement en 2023, comme l’a souligné le célèbre analyste Ming-Chi Kuo, suggère qu’Apple lancera un nouveau produit pour combler ce vide à un moment donné.

Mais 9to5Mac ouvre un autre front de rumeurs, en avançant l’hypothèse qu’il n’y a en fait pas d’iMac à venir avec une puce Apple Silicon et un écran plus grand pour compléter les modèles actuels de 24 pouces. Il s’agit d’une rumeur, mais le magazine estime que l’information peut être considérée comme fiable puisque la source est la même qui avait anticipé l’existence et les plans de Cupertino pour Mac Studio et Studio Display, qui sont une réalité depuis quelques jours.

Rumeurs contradictoires

Et attention, car selon 9to5Mac, non seulement l’arrivée d’un iMac avec un écran de plus grande diagonale est à exclure, mais aussi le même produit avec des options plus puissantes sous la coque, à savoir M1 Pro, M1 Max ou M1 Ultra. En 2023, Apple prévoirait en effet de présenter un nouvel iMac, toujours en 24 pouces, mais avec la puce M2 (plus puissante que la M1 de base, mais pas ses variantes) que l’on devrait retrouver dans le prochain MacBook Air.

Évidemment, comme il s’agit de rumeurs, nous ne pouvons rien prendre pour acquis : pour le moment, nous n’avons pas assez d’informations pour interpréter comment et si la stratégie d’Apple dans ce domaine est en train de changer, et d’autres sources faisant autorité comme Bloomberg ont plutôt exprimé la direction opposée, prédisant le lancement en juin de l’iMac Pro avec M1 Pro et Max, avec un écran de 27 pouces.

Dans ce contexte de rumeurs très contradictoires, il y a aussi l’inconnue qui a émergé ces derniers jours liée à l’arrivée probable, imminente, d’un Studio Display Pro avec sa propre dalle mini-LED de 27 pouces : un produit dont l’existence a peut-être contribué à brouiller les pistes, dans un sens ou dans l’autre. Seul le temps nous dira quels sont les véritables plans de Cupertino.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.