Certes, ce n’est pas la première fois que nous tombons sur une image d’un appareil de la série P50 de Huawei. Et ce n’est surtout pas la première fois que l’appareil photo est le protagoniste, avec son design unique avec lequel nous sommes devenus familiers. Mais la différence est que cette fois, après les maquettes et les reconstructions basées sur les informations qui circulent, les rendus que nous avons devant nous devraient être les officiels.

C’est du moins ce qu’assure le leaker RODENT950 qui les a publiées sur Twitter : nous n’avons pas d’autre confirmation, mais nous pouvons dire qu’au moins la vision est crédible. Non seulement parce qu’il s’agit de rendus de haute qualité, mais aussi parce que, tout en confirmant le design des éléments les plus caractéristiques de la caméra, c’est-à-dire l’ovale qui entoure deux éléments circulaires, il diffère en fait des anticipations vues jusqu’à présent en raison des choix liés à la coloration.

Si dans les représentations précédentes nous avions vu une caméra entièrement noire, formant visuellement un seul bloc, il semble qu’apparemment il n’en sera pas ainsi, et que Huawei a choisi de mettre en évidence les deux cercles séparés, avec l’ellipse qui les entoure qui devrait prendre la couleur du corps du téléphone, dans ce cas un ton or.

Maintien du partenariat avec Sony

En outre, dans ce rendu, nous pouvons regarder de plus près la disposition des capteurs enfermés dans les deux cercles : le principal est logé dans la partie inférieure du module, et pourrait être le Sony IMX800 1″, selon la rumeur. Notez la présence d’un double flash LED, et de trois autres capteurs en haut. Juste en dessous, sur la couverture arrière, on peut voir le logo LEICA qui confirme la continuité de la collaboration entre les deux marques.

La famille P50 comprendra deux autres modèles en plus du modèle de base, à savoir le P50 Pro et le P50 Pro+. Pour dissiper tout doute, nous ne pouvons toutefois qu’attendre la présentation officielle. Pour le moment, cependant, il n’y a toujours pas de date : la gestation du nouveau flagship s’est en effet heurtée à la fois aux difficultés connues liées à l’interdiction américaine, à la fois à la crise d’approvisionnement en puces, à Huawei qui avait d’autres plans mais a été contraint de reporter le lancement : selon les rumeurs, le mois de juin pourrait être un bon moment pour l’annonce.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.