HarmonyOS arrivera en Europe en 2022. C’est ce qu’a révélé Derek Yu de Huawei lors d’une interview accordée au journal roumain Adevărul. Le système d’exploitation développé par l’entreprise chinoise à la suite de l’interdiction imposée par les États-Unis est donc sur le point de franchir les frontières nationales pour atteindre davantage de marchés, dont le nôtre.

Dans son pays, l’OS – plus un fork d’Android qu’un véritable système d’exploitation original – connaît un grand succès, ayant franchi il y a quelque temps le seuil des 70 millions d’installations. On le trouve non seulement sur les smartphones, mais aussi sur les tablettes, les enceintes intelligentes, les appareils IoT et les maisons intelligentes. La version actuelle de HarmonyOS, a expliqué le responsable, est actuellement axée sur les utilisateurs chinois, mais elle sera également adaptée au public occidental.

Huawei a lancé la troisième itération de son OS en octobre dernier lors de sa conférence des développeurs, et la première bêta devrait être publiée au cours du premier trimestre de l’année prochaine. Il reste à voir ce qui se passera pour le marché non chinois, si nous aurons une bêta à tester avant que l’OS ne soit publié sur le canal stable.

Le Huawei Mate 50 en approche

Et il sera aura aussi bientôt venu le temps d’un nouveau Mate : la série Mate 50 était attendue cette année, mais on n’en parle plus depuis un certain temps, signe évident d’un arrêt dans le développement du smartphone. “La série Mate sortira en 2022“, a révélé le responsable. Qui sait, il y aura peut-être aussi des nouvelles sur les débuts d’une autre série haut de gamme, la P50, annoncée en Chine l’été dernier et reportée pour l’Europe à 2022.

Et, pour couronner le tout, on peut aussi espérer un nouveau smartphone pliable : on en a parlé récemment, avec des rendus publiés sur le web montrant un appareil de style Galaxy Z Flip3 avec une nouvelle charnière. Serait-ce le Mate V dont on parle depuis longtemps ?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.