Une alerte à l’emploi pourrait suggérer qu’Apple explore la possibilité d’utiliser une alternative open source à l’architecture ARM pour ses processeurs. L’entreprise de Cupertino serait à la recherche d’un nouveau professionnel, un ingénieur spécialisé dans le standard RISC-V, l’ISA (instruction set architecture) publié sous une licence open source qui ne nécessite pas le paiement de licences pour être utilisé.

Actuellement, Apple utilise l’architecture ARM pour fabriquer ses processeurs, qu’il s’agisse des processeurs “A” utilisés dans les iPhones et les iPads ou des processeurs “M” plus récents qui équipent les nouveaux Mac et iPads Pro, et verse une commission pour son utilisation à ARM Holdings, une société que Softbank a mise en vente l’année dernière et que Nvidia tente d’acquérir.

L’ingénieur recherché par Apple devra avoir “une excellente compréhension et connaissance de l’architecture ISA RISC-V ainsi qu’une connaissance pratique de la microarchitecture NEON“, et la capacité de “créer les routines les plus rapides et les plus économes en énergie pour un cœur de CPU RISC-V et ARM particulier” sera une valeur ajoutée.

Qui peut postuler ?

Pour être éligible au poste, le candidat devra avoir plus de 5 ans d’expérience, une connaissance détaillée des architectures RISC-V (ISA) et de l’ISA vectorielle d’ARM, une très bonne compréhension de l’efficacité des calculs, et d’excellentes compétences en programmation en ASM et C.

Évidemment, le fait qu’Apple soit à la recherche d’une telle figure ne signifie pas qu’il y aura certainement un changement d’architecture à l’avenir, mais c’est néanmoins la confirmation d’un intérêt pour des alternatives qui pourraient rendre Apple encore plus indépendant de toute autre société ou technologie non propriétaire.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.