L’objectif déclaré d’Apple d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 – c’est-à-dire d’équilibrer les émissions de gaz à effet de serre et les émissions réabsorbées – met la pression sur sa chaîne d’approvisionnement. Les principaux fournisseurs, dont la société taïwanaise TSMC, se démènent pour répondre aux exigences strictes de la société de Cupertino.

Selon DigiTimes, des sources ont affirmé que TSMC, l’un des principaux fabricants de processeurs au monde, est pressé par Apple de prendre des mesures plus fermes pour atteindre ses objectifs environnementaux.

TSMC, qui fabrique pour Apple l’ensemble des processeurs utilisés dans l’iPhone, l’iPad, le Mac et l’Apple Watch, serait préoccupé par le coût élevé de l’équilibrage de son empreinte carbone, ainsi que par les difficultés qu’il rencontre pour acheter suffisamment d’énergie verte.

Un facteur clé pour le futur

Cependant, TSMC considère cette transition vers la neutralité carbone comme un facteur clé pour rester compétitif à l’avenir, ainsi que l’avantage d’une meilleure efficacité. Tout comme Apple pousse ses fournisseurs à économiser l’énergie et à réduire les émissions de carbone, TSMC exerce une pression similaire sur sa chaîne d’approvisionnement.

TSMC avait précédemment annoncé un objectif d’économie d’énergie de 20 % pour sa chaîne d’approvisionnement d’ici 2030 et a maintenant commencé à avertir ses fournisseurs qu’ils pourraient perdre des commandes si leurs processus ne sont pas considérés comme suffisamment écologiques à l’avenir.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.