Google a officialisé Android 12L, où “L” signifie “grand écran“. Il est conçu pour tirer pleinement parti des grands écrans des tablettes et appareils pliables Android, ainsi que des appareils ChromeOS (mais devrait également arriver en version bêta sur les smartphones Pixel). Google appelle Android 12L un abandon de fonctionnalité de la dernière version d’Android – qui vient d’être disponible sous forme stable.

Feature Drop

Un “feature drop” est une mise à jour majeure de la plate-forme qui apporte avec elle de nouvelles fonctionnalités logicielles, ainsi que des correctifs de sécurité mensuels. Android 12L constitue toutefois une anomalie, car il introduit également un nouveau niveau d’API (Sv2 est le niveau provisoirement attribué, qui passera au niveau 32 lorsqu’il sera finalisé) dans la même version majeure d’Android ; il s’agit d’un changement nécessaire compte tenu des nouvelles fonctionnalités introduites.

Avant de les examiner, il est nécessaire de répondre à la question de savoir pourquoi Google a ressenti le besoin d’optimiser davantage son système d’exploitation pour les appareils dotés de grands écrans. La réponse part de l’observation de la manière dont le marché est structuré et dont il s’articule progressivement. C’est ce que dit Google :

Rien qu’au cours des 12 derniers mois, nous avons enregistré près de 100 millions de nouvelles activations de tablettes Android, soit une croissance de 20 % par rapport à l’année précédente, tandis que ChromeOS, qui est aujourd’hui la plateforme de bureau à la croissance la plus rapide, a connu une croissance de 92 %. Nous avons également constaté une augmentation des appareils pliables, avec une croissance de plus de 265 % en glissement annuel. Il y a plus de 250 millions d’appareils actifs équipés d’Android et de grands écrans.

En résumé, le grand nombre d’appareils Android dotés de grands écrans suggère à Google qu’il est encore possible d’optimiser Android pour ces produits, plus qu’il ne l’a fait jusqu’à présent avec Android 12. Pour ce faire, elle a mis en place des abandons de fonctionnalités, de nouvelles API, des outils et des directives qui permettront aux développeurs d’optimiser leurs logiciels pour les grands écrans. Google Play sera également modifié pour faciliter la recherche d’applications conçues pour les grands écrans.

Android 12 L : comment l’interface évolue ?

L’interface utilisateur est l’élément d’Android 12L qui sera le plus différent de la version non-L :

  • la zone de notification, les paramètres rapides et l’écran de verrouillage ;
  • l’écran d’accueil avec le champ de recherche Google en haut de l’écran ;
  • le menu d’alimentation : en format 3×2 avec rapport de bogue et capture d’écran, en plus des boutons d’urgence, de verrouillage, de mise hors tension et de redémarrage ;
  • les différentes sections en utilisant une nouvelle mise en page à deux colonnes. Par exemple, avec des écrans supérieurs à 600 dpi, la zone de notification, l’écran de verrouillage et d’autres sections utiliseront une disposition en deux colonnes pour mieux exploiter l’écran. Le menu à deux colonnes sera également présent dans la section des paramètres ;
  • les applications du système, optimisées pour les grands écrans ;
  • l’interface de gestion des applications en multitâche, qui comprend une nouvelle barre de tâches pour accélérer le passage d’une application à l’autre. La barre facilite également l’utilisation du mode écran partagé : il suffit de glisser-déposer l’application depuis la barre pour l’exécuter en mode écran partagé. Google permet également à toutes les applications d’accéder automatiquement au mode écran partagé, qu’elles puissent ou non être redimensionnées ;
  • Google a amélioré le mode de compatibilité en apportant des améliorations visuelles et de stabilité afin d’offrir une meilleure expérience de letterboxing. La boîte aux lettres sera facilement personnalisable par les fabricants qui pourront, par exemple, en définir la couleur, ajuster la position de la fenêtre intérieure et appliquer des coins arrondis ;
  • Les applications sur les appareils pliables pourront éviter d’afficher du contenu au niveau du pli/de la charnière ou l’utiliser comme séparateur naturel, grâce à la nouvelle API. L’intégration des activités permet également aux applications sur les appareils pliables de s’adapter automatiquement à l’écran ouvert ou fermé en affichant ou en masquant une partie de l’interface ;

Les développeurs joueront bien sûr un rôle clé dans l’exploitation du potentiel des suppressions de fonctionnalités. Google prépare de nouvelles directives pour permettre aux développeurs d’adapter de manière optimale l’interface des applications à tous les écrans. De nouveaux modèles pour l’interface adaptative d’Android 12 sont introduits dans les directives Material Design.

Les nouveaux appareils de référence que les développeurs prendront comme modèle pour optimiser leurs applications : tablettes, smartphones, foldables et ordinateurs de bureau ont ensuite été introduits dans Android Studio.

Quand et pour quels appareils ?

Android 12L arrivera dans une version stable au début de l’année prochaine, ce qui coïncidera avec l’arrivée de la prochaine vague de tablettes et de produits pliables Android 12, indique Google. La société de Mountain View précise qu’elle travaille avec des partenaires OEM pour rendre ces nouvelles fonctionnalités disponibles.

Parmi les premiers appareils à bénéficier de ces nouvelles fonctionnalités figurera la tablette Lenovo P12 Pro, qui recevra bientôt un aperçu pour développeurs d’Android 12L. Mais pour les utilisateurs les plus impatients, il y a de bonnes nouvelles :

  • L’aperçu pour développeurs (DP1) avec des images système à utiliser avec l’émulateur Android est déjà disponible, principalement destiné aux développeurs ;
  • en décembre, la première des trois versions bêta sera publiée et pourra également être installée sur les smartphones Pixel (6 Pro, 6, 5a 5G, 5, 4a 5G, 4a et 4).
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.